Quel pétard !

– Mais ma pauvre Julie, dans quel état es-tu ! Calme-toi, enfin ! Comment veux tu que je comprenne ce qu’il s’est passé si tu renifles à chaque mot ?
– Ah, Martine ! Si tu savais ! Si tu savais !…
– Bah, justement ! Je voudrais bien savoir… Tu as perdu tes clés ? Ton chat a fait une fugue ? TON Pierre a eu un accident ? Il t’a enfin quitté ?
– Ah ! Pierre ! Mon pauvre Pierre !
– Quoi, Pierre !? Qu’est-ce qu’il a encore fait, celui-là ! Pour l’amour du ciel Julie, dis-moi ce qu’il t’arrive !
– C’est à cause des cambriolages… Des caméras je veux dire… Enfin non, de la police plutôt.
– Bon, désolée mais je ne comprends rien… S’il te plait JULIE !! Sois plus claire !
– Alors voilà… Suite aux quatre cambriolages de notre pavillon, Pierre a décidé d’installer un système de surveillance.


– Une bonne idée, qu’il a eue là ! Etonnant…
– Tu comprends, il a pensé que si les voyous revenaient, on les prendrait la main dans le sac…
– Oh, mais quelle intelligence !
– Et il a eu raison ! Quelques jours après la mise en place des caméras, ils sont revenus et tout a été filmé…
– Mais c’est très bien, ça ! C’est même une bonne nouvelle ! Et je ne comprends pas pourquoi tu es toute chamboulée.
– Mais parce qu’hier, il a apporté la bande vidéo au commissariat, et… Ah mon Dieu ! Il était si heureux à l’idée de voir les malfrats sous les verrous ! Et tellement fier de lui !
– Fier de lui ! Comme c’est rare… Bref. Et la police ?
– Ah Martine ! Martine ! La police, justement !! Quand les agents sont venus ce matin, Pierre a cru qu’ils venaient lui annoncer une bonne nouvelle. Il les a même accueillis à bras ouverts. Mais dès qu’ils sont rentrés… Ils l’ont menotté ! Tu te rends compte ? Mon Pierre, arrêté comme un voyou !


– Et… Ils l’ont emmené au poste ?
– Oui, et en plus ils ont pris les… Ce n’est pas de sa faute, tu sais… Il n’y a pas pensé et jamais il n’aurait cru que… Ah, le pauvre ! C’est trop bête ! Mais bête ! A un point que tu ne peux même pas imaginer !
– Oh, moi tu sais… Avec Pierre, je m’attends à tout ! Mais, dis-moi un peu, la police… Elle a pris quoi ?
– Eh bien, dans la vidéo… on voit nos plants de marijuana trôner dans le salon, et…
– Ah, NON ! Pas ça ! Mais quel idiot ! On va faire comment maintenant, pour se faire un pétard ?

© Jos Gonçalves le 25 juin 2019

Ce contenu a été publié dans Accueil, Publications L'Esprit Livre, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *